Bamako-Paris

Création

Bamako-Paris de Ian Soliane sera créée à l’Anis Gras- Le Lieu de l’autre, 55 avenue Laplace – 94110 Arcueil, (http://lelieudelautre.com), suite à une résidence dans ce même lieu.
Représentations à 14 heures 30 (sauf le 2 février) et à 19 heures 30 les  29 et 31 janvier, 1er, 2, 5 , 7 , 8 et 9 février 2019.
Réservations au 01 49 12 03 29 ou reservation@lelieudelautre.fr

Représentation à 20 heures 30 le 19 février 2019 au Théâtre de Chelles, place des Martyrs de Châteaubriant 77500 Chelles
(http://theatre.chelles.fr) Réservations au 01 64 21 02 10.

    

Bamako-Paris de Ian Soliane, raconte l’odyssée d’Ibou, jeune clandestin malien accroché au train d’atterrissage d’un avion en partance de Bamako pour Paris, tandis que son corps est autopsié, 16 heures plus tard sur un lit de morgue, dans une salle de l’Institut médico-légal de Paris.
Autopsie d’un corps. Autopsie d’un espoir. Ibou nous parle, nous interroge.
Quelle est la figure de l’étranger ? N’est-on pas toujours « l’autre » de quelqu’un ?
Bamako-Paris donne un visage, un corps, une voix à tous ces migrants qui hantent aujourd’hui l’Europe.
Bamako-Paris donne la parole à un homme en quête de fraternité  humaine, déconstruit les clichés par la fiction. Une pièce qui induit des émotions partagées dans un acte artistique qui questionne l’actualité brûlante des migrants prêts à risquer leur vie pour survivre.
La langue de Ian Soliane est violente, ironique (langue imagée du clandestin et jargon clinique du rapport d’autopsie).
Ibou  nous parle de sa mère, des barres chocolatées, du papier hygiénique à la menthe, du champ de citrouilles, d’Amélie Poulain, de Zoumara le parisien, des Lavomatics, de l’hôpital du point G, des émeutes de l’automne noir, du bruit, du froid, des crampes, du roulis, des 9000 mètres d’altitude, et tente de ne pas lâcher prise.
Ibou voyage dans le ciel, fonce vers la vie.
Malgré le manque d’air, le bruit, la soif et les effets de la pesanteur, il ne ressent pas de terreur et ses souvenirs le libèrent parfois de toute contrainte physique.
Il est ici, recroquevillé dans la pénombre et là-bas, debout, sous un soleil qui cogne.
Entre Bamako et Paris, Ibou voyage « en équilibre », nous projette à la lisière.
Entre vie et mort. Rêve et réalité, humour et gravité.

Mise en scène : Cécile Cotté
Scénographie : Emma Depoid
Création lumières : Tracy Eck
Création sonore : Mehdi Ahoudig –  musiques de Calvin Yug
Direction technique/ régie : François Dareys

Distribution :
Jonathan Manzambi (le clandestin)
Cyril Hériard Dubreuil (le médecin légiste)
Valérie Diome (l’interne)
Roberto Jean (le policier)

Ce texte est lauréat de l’aide à la création de textes dramatiques ARTCENA. Pièce soutenue par l’Association Beaumarchais / SACD. Avec le soutien d’Arcadi – Île-de-France. Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National. Avec le soutien de l’Anis gras, Le lieu de l’autre (résidence de création).
Pièce traduite en allemand (SACD) et sélectionnée par Cross Channel (Institut français / SACD) et traduite en anglais. Pièce présentée en lecture au théâtre du Rond-Point à Paris et mise en voix à Duclair (Normandie) dans le cadre du Festival Terres de Paroles.

Contacts Compagnie IO :
Direction artistique : Cécile Cotté / 06 13 63 85 88 /
compagnie.io@club-internet.fr
Administration/ Production : Dominique Plaideau/ 06 60 97 03 93/
j-t-c@wanadoo.fr

Documents / Presse

Dossier Bamako-Paris